A l’occasion de la sortie du live :
« Aube nouvelle – Poètes libertaires d’Iran »
Rencontre avec le traducteur:
Reza Afchar Nadéri

En novembre 2015 a été publiée un choix de traductions d’œuvres de poètes libertaires d’Iran intitulée « Aube Nouvelle».
Les poètes représentés, immensément populaires, constituent l’élite de la poésie progressiste dans ce pays.
Les poètes sélectionnés représentent un esprit de résistance propre à une littérature nationale aux origines anciennes. Le qualificatif « libertaire » fait référence à l’indépendance d’esprit dont ils ont fait preuve tout au long de leur carrière. Ce sont des esprit indépendants et ils incarnent les aspirations populaires à la justice et à la liberté.
Dans cet ouvrage l’accent est mis sur un héritage culturel ancien, totalement assumé par le groupe de poètes, qui demeure présent dans une forme d’expression poétique d’avant-garde baptisée « Poésie Nouvelle » dont Nima Youchidj fut le précurseur.
A travers ce recueil ce sont les soubresauts de l’Iran moderne qui sont évoqués dans une langue somptueuse révérée par tous les Iraniens, quelles que soient leurs origines ou leurs conditions sociales.

Reza Afchar Naderi
Poète, traducteur de poésie persane et journaliste. Né en Iran, Il vient avec sa famille en France à l’âge de 5 ans. Il y apprend le français comme sa « seconde langue maternelle ».
De retour dans son pays il fréquente le collège Saint-Louis de Teheran. Puis le lycée Razi où il passera le baccalauréat français. Après quatre années d’études supérieures à Teheran il retourne en France pour des études littéraires à l’Université des Sciences Humaines de Strasbourg.
Il y soutient une maîtrise de lettres modernes sur le thème de « L‘Initiation dans les Travailleurs de la mer de Victor Hugo » puis un DEA de littérature comparée sur Victor Hugo et Herman Melville.
Il s’installe ensuite à Paris et s’inscrit à la Sorbonne (Paris III) pour préparer un doctorat de troisième cycle de littérature persane. Le thème portera sur « Le mythe du forgeron dans le Livre des Rois (« Chahnameh ») de Ferdowsi, poète national iranien du 10e siècle. Il soutient sa thèse après avoir étudié les textes anciens préislamiques (Zend Avesta, cosmogonie du Bundahichn, Gathas de Zoroastre) et les mythes fondateurs de la culture iranienne sous la direction de Gilbert Lazard. Il consacre également deux années de recherche à une thèse d’Etat, sous la direction de Charles-Henri de Fouchécour, sur Vaez Kachefi, auteur mystique iranien du 16e siècle.
Il choisit ensuite de se consacrer au journalisme et réalise des reportages dans une quarantaine de pays.
Parallèlement, il collabore avec des revues de poésie qui publient ses poèmes, participe à des festivals internationaux de poésie et donne des conférences sur l’Iran afin de créer des passerelles entres les cultures iranienne et française.

Site internet
www.rezablog.com

Café du Pont Neuf

Café du Pont Neuf

14, Quai du Louvre

75001, Paris

France

Share This