« Je t’aime moi non plus » : ce vers d’une chanson de Serge Gainsbourg résume bien les relations entre la France et l’Iran. Alors que de part et d’autre, les envies sont là. Le jeu des intérêts conjoncturels régionaux, des alliances, a fait perdre la connaissance d’un partenariat multiséculaire.

L’auteur – qui a vécu près de 20 ans dans la région – rappelle les fascinations mutuelles qui s’expriment dans les lettres depuis Molière jusqu’à Aragon ou l’institution d’une véritable diplomatie dès l’époque de Charlemagne et d’Haroun al-Rachid. Il souligne combien les enjeux sont partagés : l’Iran souffre de son enfermement consécutif aux sanctions économiques occidentales mais ce pays de 80 millions d’individus éduqués offre des débouchés immenses pour l’économie européenne et française. Un vade mecum pour dépasser les clichés et renouer avec le dialogue des civilisations.

Docteur en histoire et archéologie, Jean-Claude Voisin a séjourné au Liban (1995-2000), en Afghanistan (2004-2005) et en Iran (2008-2011) comme responsable de structures culturelles françaises. Il est l’auteur de la première synthèse sur l’histoire des fortifications en Iran.

Café du Pont Neuf

Café du Pont Neuf

14, Quai du Louvre

75001, Paris

France

Share This